Aujourd’hui, les entreprises ont des difficultés à trouver des talents qualifiés. Pour répondre à cette problématique qui freine la croissance, certaines d’entre elles se lance dans des projets ambitieux. Voici, celui qui nous à particulièrement convaincu, le HALL 32, puisque Michelin en est l’un des principaux financeurs.

Le HALL 32 est l’aboutissement d’un projet lancé en 2016 et impulsé par de grands acteurs économiques de la Région Auvergne- Rhône-Alpes et l’Académie de Clermont-Ferrand.
Cette structure a disposée d’un financement de 30 millions d’euros sur cinq ans apportés, principalement, par Michelin (13,8 M€), la Banque des Territoires (Groupe Caisse des Dépôts) dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (9,4 M€), la Région Auvergne-Rhône-Alpes (3,2 M€) et Opcalia (1,3 M€). Ce budget est dédié à la création du lieu et au démarrage de l’activité.La Banque de France, Limagrain, ViaMéca (pôle de compétitivité – plus de 200 entreprises adhérentes), et le Rectorat de l’académie de Clermont-Ferrand apportent quant à eux une contribution sous forme de mise à disposition de compétences.‘’ Hall 32’’ est un bâtiment spécialement conçu par le cabinet d’architecture CRR pour répondre aux quatre missions du Centre : informer, former, innover et mettre en réseau.

Que fait le HALL 32 ?

Hall 32 informe :
La mission première de ‘’ Hall 32’’ est de faire connaître les métiers de l’industrie, les besoins, les opportunités, mais aussi d’attirer les talents et de leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires. Il s’agit d’aider les jeunes à s’orienter et à construire leur parcours de formation en tenant compte de leurs appétences et d’accompagner les apprenants tout au long de leur professionnalisation. Le Centre proposera notamment un service d’information et d’orientation pour les métiers de l’industrie.

Hall 32 forme :

Le Centre des métiers de l’Industrie a pour ambition de former en s’appuyant sur l’apprentissage et la formation continue, des pédagogies résolument innovantes et des technologies de pointe. Les publics accueillis : en vitesse de croisière, le centre a prévu d’accueillir 300 étudiants en formation initiale et 1 800 adultes en formation continue.

Les domaines d’activité des formations dispensées :
• en formation initiale : maintenance, électricité, production, conception mécanique, pilotage de lignes de production ;
• en formation continue, le centre apportera des réponses inter-entreprises ou sur mesure.
Les modalités pédagogiques :
L’approche de ‘’Hall 32’’ privilégie l’individualisation des parcours et l’approche par blocs de compétences. Chaque bloc de compétence fera appel à des modules intégrant trois composantes : professionnelle, personnelle et citoyenne. Personnalisé, chaque parcours doit permettre de répondre aux attentes d’une certification retenue, aux attentes des entreprises d’accueil et à celles de l’apprenant en formation.

Hall32 innove : 

Avec un FabLab et un Design Lab, dotés d’équipements tels que des imprimantes 3D ou une ligne de production de l’”usine du futur”, le Centre affirme sa raison d’être en mettant au service de tous – entreprises, formateurs et apprenants – les outils innovants les plus performants. Hall 32 bénéficie non seulement des matériels conventionnels de fabrication, mais aussi des solutions les plus modernes de fabrication à haute valeur ajoutée (fabrication additive, usinage jet d’eau, robotique, technologies numériques).
Hall 32, de multiples usages : prototyper de façon collaborative et ouverte ; réaliser des tests pour des projets identifiés ; servir de plateforme de développement de projets ; permettre à des start-up, TPE ou PME, de valider leurs solutions.

Hall 32 met en réseau :

L’espace est pensé comme un lieu unique pour mettre en relation les différents acteurs de l’écosystème : industriels, salariés, formateurs, futurs apprenants et le grand public. Exemples :
• les ateliers collaboratifs faciliteront les rencontres entre les apprenants, les formateurs et les entreprises. Des projets pourront y être développés en collaboration autour des moyens disponibles dans le centre.
• un bureau dédié à la recherche de stages mettra en vis-à-vis les propositions des entreprises et les attentes des apprenants. G Racer Gentleman

 

Source : http://www.larevueautomobile.com/